Vents contraires

Jean-René Lemoine

Ils sont six, cinq femmes et un homme, au bord du gouffre, dans une société où tout se monnaie, même l’humain. Au moment où nous faisons leur connaissance, les relations de couple vacillent, avant de basculer dans l’irréversible. Auteur et metteur en scène de Vents contraires, Jean-René Lemoine orchestre leurs chassés-croisés amoureux, entrelaçant les drames passionnels avec une acuité cruelle.

Finaliste du grand prix de la littérature dramatique en 2017 et coup de cœur des lycéens pour ce texte, il y radiographie le couple, l’amour, le désir et la manipulation entre les êtres. Dans sa mise en scène, quiproquos, méprise et grotesque des situations mettent en lumière l’aveuglement des personnages. Figures emblématiques de notre temps, ils sont rivés aux apparences et s’enferrent dans un individualisme forcené dont l’obsession de l’argent est le point d’orgue. Ils sont en cela le miroir brûlant du monde marchand qui les a façonnés. Au-delà de leur confort et de leur égoïsme, ils entrevoient parfois d’autres mondes qui les bouleversent ou qu’ils évitent. Dans cette fuite en avant, les personnages, perdus dans la quête de l’avoir, chantent comme un mantra mélancolique le succès de Mylène Farmer, Désenchantée.