variation(s)

rachid ouramdane / ccn de grenoble

Après Tenir le temps* et Möbius (création collective avec le collectif XY), deux pièces de groupe, Rachid Ouramdane, chorégraphe et co-directeur du Centre chorégraphique national de Grenoble revient à une forme intimiste avec sa nouvelle création, Variation(s). Il conçoit sur mesure les portraits dansés de deux de ses fidèles interprètes, Annie Hanauer et Ruben Sanchez.

 

Avec ces solos qui se succèdent, Rachid Ouramdane met en lumière l’un des fondamentaux de la danse, le lien entre le geste et la musique. Pour saisir l’intime et l’émotion qui jaillissent de cette subtile alchimie, deux approches du mouvement, en apparence opposées, se côtoient. Rachid Ouramdane s’inspire ici de Fernand Schirren, génie de la percussion, mentor, entre autres, d’Anne Teresa De Keersmaeker, qui incitait à « essayer de repérer la différence dans le même ». Selon ce principe, le chorégraphe traque la modulation, l’émerveillement et l’appropriation de l’œuvre musicale de Jean-Baptiste Julien, propre à chaque danseur. Dans ce double portrait, les interprètes ne se croisent pas. Ruben Sanchez, danseur de claquettes virtuose, ouvre la danse, sobrement. Puis, très vite, il casse les codes et entre en dialogue avec la musique dans un incroyable élan de liberté. L’électricité est encore dans l’air quand Annie Hanauer entre en scène. Elle prend le relais dans un mouvement continu, fluide et mélodique, pour occuper l’espace avec force et beauté.
Hypnotique !

* accueilli en 2017

 

C’est un spectacle à ne pas rater, dans lequel abstraction et émotion se conjuguent à la croisée d’un geste dansé.

La Terrasse, Agnès Izrine 30/10/19

Variation(s), deux solos réunis dans un intense dialogue danse-musique, conçu sur mesure pour deux interprètes très spéciaux : Ruben Sanchez et Annie Hanauer.

Artiztik rezo, Thomas Hahn, 03/12/19

Sublime duo interrogeant la virtuosité et la fragilité (…)

Unidivers.fr, 12/05/19