Récital Thomas Dunford

Dans un orchestre baroque, l’instrument le plus curieux et le plus emblématique est sans conteste le luth. Le jeune musicien franco-américain Thomas Dunford en fait son instrument de prédilection et contribue à sa renaissance.

Du haut de ses trente ans, celui que le journal britannique BBC Magazine surnomme le « Clapton du luth » est devenu la star d’un instrument mal connu du grand public mais au répertoire très riche. Curieux des différents genres musicaux, Thomas Dunford se produit à travers le monde au sein des plus grands orchestres et ensembles de musique de chambre. Il donne des récitals notamment au Carnegie Hall de New York, au Washinghton Kennedy Center, au Palau de la Musica de Barcelone, au Concertgebouw de Bruges ou encore au Wigmore Hall de Londres. En 2012, le jeune prodige sort son premier disque solo, Lachrimae dédié au répertoire de John Dowland, unanimement salué par la critique. Il consacre le programme de ce concert à l’œuvre du grand Johann Sebastian Bach et propose une interprétation intime et raffinée des Suites BWV 995 et 1007. Soulignons qu’il a transcrit lui-même la Suite BWV 1007 ainsi que la Chaconne de la partita BWV 1004. Sans jamais mettre en scène sa virtuosité, il livre sa version des œuvres de Bach avec spontanéité, aisance et décontraction. Une soirée musicale intime exceptionnelle !

 

 

Dunford aborde l’œuvre de Bach d’un jeu épuré, simple et homogène avec une aisance et une décontraction absolues.
Fabienne Bouvet

Une force émotive plus qu’un jeu démonstratif portée par un art du phrasé saisissant, Thomas Dunford anime chaque mélodie sans jamais les malmener. Il trouve des ornements, des accents, des libertés, sans perdre sa rigueur.
ResMusica, Charlotte Saulneron, 09-2018

Savourez ce concert intime en compagnie du luthiste Thomas Dunford et laissez-vous bercer par la sainte musique de Bach.
Culture box