Je parle à un homme qui ne tient pas en place

Jacques Gamblin / Thomas Coville

C’est l’histoire d’une amitié entre deux hommes qui ont la bougeotte ; l’un sur terre, le comédien-écrivain Jacques Gamblin, l’autre sur les mers, le navigateur Thomas Coville.

Ils se rencontrent en 2013 lors du trophée SNSM et partagent d’emblée leur passion pour la mer. Aussi, lorsque Thomas Coville tente pour la quatrième fois de battre le record du tour du monde en solitaire en janvier 2014, son ami Jacques lui adresse des courriels quotidiennement. Mais ces e-messages à la mer restent sans réponse. Le skipper mène une course acharnée contre le temps et les éléments mais l’anticyclone de Sainte-Hélène s’installe et l’aventure tourne court. « Protège-toi contre ton courage » lui lance Jacques. Thomas Coville ose alors écrire à son ami pour lui avouer son échec. Avec, en fond de scène, un planisphère et des vidéos de l’océan déchaîné, Jacques Gamblin donne à entendre avec justesse et humilité des extraits de leurs échanges. On y perçoit la force et la beauté de la relation de ces aventuriers des temps modernes. Avec une verve poétique teintée d’humour, Jacques Gamblin nous embarque avec légèreté, là où les mots parfois achoppent : sur les rivages du sensible.

 

 

Jacques Gamblin aime tout risquer,
tout oser sur scène. Le spectacle porte
haut le courage et la grandeur d’être
homme.
Télérama, Fabienne Pascaud, 10-2018