hallo

martin zimmermann

Martin Zimmermann, artiste du mouvement, clown pince-sans-rire et bidouilleur
de génie, concepteur du génial Eins Zwei Drei*, crée pour la première fois de sa carrière une pièce solo dans laquelle il tente de dompter ses fantasmes les plus tenaces.

 

Martin Zimmermann invente un espace aux allures de vitrine de grand magasin dans lequel il va se mettre lui-même en scène accompagné de son double tragi-comique, confronté au désir de vouloir devenir celui qu’il croit être. Le décor s’avère plus animé qu’il n’y paraît ; l’acteur doit alors jongler avec la gravité, les objets qui l’entourent viennent à sa rencontre et la magie opère. Hallo, nous dit Martin Zimmermann. Il fait de la scène depuis vingt ans, mais il joue encore avec le même enthousiasme. A l’origine, son métier était la décoration de grand magasin, puis il est passé du cadre de vitrine au cadre de scène, là où il peut donner corps aux personnages qui l’habitent et le fascinent. Dans son théâtre de fortune, il tente mille fois de se libérer de situations invraisemblables, se confond avec son propre reflet, puis se plie comme pour imiter son décor. Un langage différent émerge de son corps un peu usé par les années de scène, mais d’où une autre urgence se dégage.
L’artiste, en proie à ses fantasmes, se révèle avec son humour ravageur, déconcertant de justesse.

* spectacle accueilli en 2019

 

Comme Magritte, peintre du surréel, Martin Zimmermann
explose les codes de la réalité.

24 heures


Martin Zimmermann réussit le pari fou d’animer l’inanimé.

Les Inrockuptibles, Fabienne Arvers, 28/04/15


L’inventivité de Zimmermann se situe dans la rencontre du comique et de la chorégraphie, de l’acrobatie et de l’intellect.

Sonntags Zeitung


Des actions insensées, un théâtre absurde, un poète des songes.

Tanznetz