blanche-neige, l’histoire d’un prince

marie dilasser / michel raskine / rask!ne & compagnie

Rien ne va plus entre Blanche-Neige et le prince charmant ! Le metteur en scène Michel Raskine imagine, avec la complicité de l’autrice Marie Dilasser, une suite fantaisiste au conte des frères Grimm qu’ils inscrivent avec malice dans le monde d’aujourd’hui.

 

Le couple princier bat de l’aile, le royaume est dévasté, la biodiversité en danger à force de fêtes et de guerres. Marie Dilasser et Michel Raskine s’amusent à triturer les figures et les codes du conte originel. Ils confient le rôle de Blanche-Neige au longiligne comédien Tibor Ockenfels et celui du prince à la remarquable comédienne Magali Bonat. À leurs côtés, échappée du conte de Cendrillon, Souillon-aux-cheveux-jaunes, incarnée par Alexandre Bazan, manipule à vue l’immense castelet aux multiples chausse-trappes. L’écriture mordante, sertie d’humour noir, et la mise en scène inspirée du théâtre de tréteaux font de ce spectacle – temps fort du festival d’Avignon 2019 – une pépite théâtrale à ne pas manquer !

 

Si le texte est très bien écrit, avec beaucoup d’humour, il est aussi formidablement porté par un trio de comédiens tout à fait atypique. Entendre ainsi parler de féminisme, d’écologie, de pouvoir, et de la difficulté de la vie de couple, devant un parterre d’enfants extrêmement attentifs, c’est un plaisir qu’il ne faudrait pas bouder. La mise en scène a une grande efficacité comique, mais n’occulte pas les moments les plus grinçants, jusqu’à un final très émouvant. (…) C’est un régal !
France Culture, Arnaud Laporte

Un duo explosif: le texte acrobatique subit un traitement de choc scénique qui laisse pantois une heure durant. (…) Drôle et triste, trash et poétique, ce spectacle pour grands enfants est une des sensations du 73e festival d’Avignon. (…) Du jeu, du beau jeu nerveux, porté par un trio de choc aux genres inversés (…)
Les Échos, Philippe Chevilley