Birds On a Wire

Rosemary Standley / Dom La Nena / La Familia

Rosemary Standley, artiste franco-américaine, est la voix emblématique du groupe folk Moriarty. Dom La Nena, d’origine brésilienne, est violoncelliste, aperçue notamment aux côtés d’Etienne Daho, de Camille ou de Jane Birkin. À partir de 2012, Rosemary s’affranchit de Moriarty et s’engage dans des créations personnelles atypiques. C’est à cette époque qu’elle rencontre Dom La Nena.

Le coup de foudre artistique est immédiat. De leur collaboration naît Birds on a Wire, un clin d’œil à Leonard Cohen. Dans cette œuvre baroque et fantasque, Rosemary Standley et Dom La Nena explorent des reprises éclectiques, de Monteverdi à Tom Waits en passant par Purcell ou John Lennon. Après le succès de cette première aventure et de l’album qui a suivi, les deux musiciennes n’ont pas fini d’explorer leurs envies communes et leurs coups de cœur. Elles repartent sur les routes avec un nouveau répertoire tout aussi attrayant que le précédent. Dans cet opus inédit, elles reprennent les Pink Floyd, Cat Stevens, Bob Dylan, Chico Buarque, Gilberto Gil, Nazaré Pereira et bien d’autres encore. Une nouvelle balade musicale délicate sur le fil, entre rock, folk, baroque et musique latino-américaine, guidée par deux artistes libres, sensibles et inspirées.

 

 

L’alchimie est immédiate : dès la première répétition domine l’impression qu’on a affaire là à deux sœurs qui auraient passé leur jeunesse à jouer de la musique dans la même chambre, le soir, à la lueur d’une lampe de chevet.
FIP, Air Rytmo, 03-2014

Le duo fait planer un esprit baroque sur Tom Waits, Caetano Veloso ou Fairuz. Et enchante par sa sobriété et son raffinement.
Télérama, Anne Berthod, 05-2014

Musique de chambre à deux lits jumeaux, où voix et violoncelle chuchotent des berceuses en apesanteur pour petits et grands. Des chansons comme des nids légers et duveteux, construits par des oiselles voyageuses.
Les Inrocks, Stéphane Deschamps, 05-2014