Chronique #71

La Servante veille

Dessins : Cathy Beauvallet
Texte et son : Dominique Delajot

 

Que se passe-t-il dans la grande salle quand le public est absent, quand les acteurs ne sont pas là, quand il n’y a personne et que seul, sans doute, le plancher craque un peu peut-être en souvenir du pas des comédiens. Que se passe-t-il dans la pénombre ?  Oui ! la pénombre, car le théâtre n’est jamais plongé totalement dans l’obscurité.

 

Le noir n’envahit le plateau qu’en présence des humains, c’est ainsi. Quand le théâtre est vide, quand les techniciens sont partis, quand les loges sont désertes, la Servante veille. Cette lumière faible, le régisseur l’allume quand tout le monde a quitté les lieux. Elle est éteinte quand tout le monde arrive. La Servante, appelée aussi Sentinelle, ou Ghost Lamp outre-Manche, « est un objet de contemplation », comme l’a dit un jour Olivier Py, qui lui a consacré une très grande pièce.

 

 

Ghost Lamp, la lampe fantôme, empêche aux esprits de s’emparer des lieux, et aussi, il faut l’avouer, facilite l’accès à la scène sans risque de chuter au pied, et donc de tout rallumer. Mais cette deuxième fonction est une légende, cela ne colle pas à l’histoire. Non ! La Servante est une empêcheuse de fantôme.

Ils reviennent

Qui n’a pas rêvé d’être dans un endroit par essence vivant, quand celui-ci est désert ? Les choses existent-elles quand il n’y a ni femme, ni homme, ni enfant ? That is the question ! Nous y réfléchirons… Dans tous les cas il faut croire aux revenants, enfin à ceux qui reviennent vraiment et qui sont même attendus : les acteurs. La Sentinelle est là, pour nous garder le théâtre au chaud, pour nous garder l’essentiel déserté depuis des mois.

Cependant l’auditorium qui accueillait les spectacles de la Maison de la Culture va se vider peu à peu. Une nouvelle vie va commencer. La nouvelle maison va accueillir dans un premier temps tout l’équipage. Le vaisseau amiral comme nous l’avons si souvent appelé, est prêt pour la traversée. Et comme nous l’avons dit là aussi à plusieurs reprises, il y aura toujours de la lumière, c’est la Sentinelle, la Servante, la Ghost Lamp, qui nous l’a assuré.