édito

Si le monde était clair,
l’art ne serait pas.

ALBERT CAMUS

 

«Il faut avoir le courage et l’opiniâtreté de présenter au spectateur
ce qu’il ne sait pas qu’il désire.»
JEAN VILAR

Merci à mon ami Jacques Vincey, directeur du CDN de Tours, de m’avoir fait connaître cette citation. Elle tombe à point. Foutrement à point même dans le contexte de retour à une vie (presque) normale, après une période de repli sur soi imposée et, pour beaucoup d’entre nous, de limitations diverses et variées dans un espace-temps contraint et ubuesque.

Voici 30 ans, je participais à l’ouverture du Théâtre de Tulle après des années de travaux. En septembre dernier, après 10 années d’attente, j’avais l’immense honneur d’inaugurer la
nouvelle maisondelaculture de Bourges. Mais la boucle n’est pas bouclée. Même si aujourd’hui nous pouvons à nouveau nous réunir et partager nos émotions dans les salles de spectacles et de cinéma, tout est à faire, tout reste à faire.

À Bourges, avec l’ouverture de la maisondelaculture une dynamique formidable s’est mise en marche, dépassant nos objectifs et nos rêves, même les moins raisonnables. La culture a été pendant des mois «non-essentielle», alors comment ne pas s’interroger profondément sur notre utilité sociale ? Quelle jolie réponse que votre soutien et votre adhésion indéfectibles !

Mais revenons aux mots de Jean Vilar. Dans nos sociétés occidentales, tout se passe aujourd’hui comme s’il fallait nier ce qui nous rassemble en mettant en avant ce qui différencie,
nous clive. L’identité a bon dos… Parce qu’au fond, qu’est-ce que l’art sinon la mise en avant d’un regard poétique sur le monde qui parvient à créer une émotion collective,
parfois cathartique ?

Si le public est le vrai juge de paix de nos programmations, il mérite tout notre respect et a le droit légitime d’être confronté à l’ensemble de la création d’aujourd’hui.

Alors laissons aux artistes la liberté totale de création et renonçons à leur demander de porter la responsabilité de panser les plaies d’un monde qui se fragmente.
«Si le monde était clair, l’art ne serait pas.»
ALBERT CAMUS

Olivier Atlan
21/04/2022