Julie Delille

Après un Diplôme d’Études Théâtrales au conservatoire du Mans et deux années de travail auprès de Delphine Eliet à l’École du Jeu – Paris, Julie intègre en 2006 l’École Nationale Supérieure de la Comédie de Saint-Étienne. Elle y travaille notamment sous la direction de François Rancillac, Jean-Marie Villégier, François Lazaro, Olivier Maurin, Jean-Paul Delore…

Dès sa sortie, elle rejoint Jean-Claude Berutti, directeur du CDN de Saint-Étienne puis artiste associé au Théâtre des Salins / Scène Nationale de Martigues, comme comédienne de sa troupe.

Aux côtés de son camarade de promotion Vincent Dedienne, et sous la direction de Jean-Claude Berutti, elle joue dans Le médecin malgré lui, Sans toi et avec toi et Super Heureux ! qui tournent pendant plusieurs saisons.

C’est la traductrice de cette dernière pièce, Silvia Berutti-Ronelt qui, un jour de janvier 2014, lui met entre les mains le texte d’Anne Sibran Je suis la bête. À la suite de cette «rencontre» et après une année de décantation, ou de sidération – elle ne sait plus – Julie prend la décision de porter ce texte à la scène. Ce texte est le déclencheur d’un désir sommeillant à moitié jusqu’alors, d’initier au plateau, un certain univers, empli d’images, de sons et de silences…

De ces thématiques qui lui sont chères – nature, langage et figure féminine – le Théâtre des trois Parques est né.

Après avoir été artiste associée à Equinoxe / Scène Nationale de Châteauroux depuis septembre 2016, elle entame une nouvelle collaboration artistique avec la maisondelaculture.