quatuor diotima

  intégrale des quatuors de béla bartok

musique

durée environ 3:00

une collation sera offerte

h visuel bleu

mars

ve 31

20:00

Auditorium
Cartes MCB°
9€ et 22€
Hors cartes MCB°
de 12€ à 32€

Billetterie en ligne

 

g Quatuor Diotima
Avec

Yun-Peng Zhao, violon
Consatnce Ronzatti, violon
Franck Chevalier, alto
Pierre Morlet, violoncelle

 

Programme
Béla Bartók, Quatuors n°1, 2, 3, 4, 5, 6

Le temps d'une soirée, le quatuor Diotima interprète l'intégrale des quatuors de Béla Bartók, un sommet dans le genre du quatuor à cordes mais aussi un fabuleux témoignage de l'évolution politique et artistique du début du XXe siècle. Grandiose !

Le quatuor Diotima choisit d’interpréter le magnifique ensemble des six quatuors de Bartók, panorama extraordinaire de l'évolution politique et artistique de la première moitié du XXe siècle. À l’instar de Beethoven, autre géant de l’histoire du quatuor à cordes, Bartók renouvelle totalement le genre, inventant de nouveaux procédés d'écriture et repensant le type de dialogues entre les quatre instruments. Reflet d’une époque tourmentée, chacun des quatuors représente un moment particulier de l’histoire de la musique alors en pleine effervescence : le premier évoque le monde post‑romantique germanique, le deuxième, la Seconde École de Vienne, le troisième le refus du modèle allemand et la découverte de Debussy, les quatrième et cinquième, avec leurs formes en arches, la volonté de Bartók d'affirmer son propre style. Le sixième, dédié à la mémoire de sa mère, écrit avant son émigration aux États‑Unis, est un sublime chant de désespoir et d'exil.

Pour une formation comme le quatuor Diotima, engagé dans la création, ce corpus unique et magnifique est une référence de tous les instants. Il a d’ailleurs fait sienne cette devise chère à Bartók : « jouer les œuvres de répertoire comme des œuvres nouvelles, et celles nouvelles, comme des pièces de répertoire ».


Le quatuor Diotima est soutenu par la DRAC et la région Centre‑Val de Loire au titre des ensembles conventionnés, et reçoit régulièrement le soutien de l’Institut Français, de la SPEDIDAM, de Musique Nouvelle en Liberté, du Fonds pour la Création musicale, de l’ADAMI ainsi que de mécènes privés
Le quatuor Diotima est membre de PROFEDIM

Réserver

Actualités